Agenda

Activités à venir
Atelier lyrique et polyphonique
ATELIERS/STAGES
10/10/16 29/05/17
De 18h00 à 20h00
120€ / année scolaire.

Atelier lyrique et polyphoniqueTous les lundis de 18h00 à 20h00, hors vacances scolaires et jours fériés, à partir du 10/10/2016 jusqu’au 29/5/2017.

Intervenant artistique : Samir Bendimered. 
Âge : Adulte, ouvert à tous.


L’atelier conviera les participants à décloisonner les genres et à créer des passerelles afin d’inviter les uns et les autres à plus de tolérance, d'écoute et de partage.
En partant du postulat que toutes les cultures et que tous les genres musicaux possèdent un lyrisme qui leur est propre, les participants seront initiés aux richesses des différentes cultures. Le travail de l'artiste place l'exigence de la technique du chant lyrique classique au même niveau que celui d’un chant arabe, brésilien, ivoirien, de variété française ou de jazz. Les participants travailleront la maîtrise de la voix, de l'intonation, de la respiration, du phrasé, etc. Le travail de déclamation et de jeu d'acteur auront également une place importante.
Cette saison, un accent sera mis sur le chant polyphonique (en chorale) tout en conservant un répertoire arabe, perse ainsi que le chant arabo-andalou.

Atelier d’écriture de dramaturgie théâtrale
ATELIERS/STAGES
10/10/16 29/05/17
De 19h00 à 21h00
120€ / année scolaire

Atelier d’écriture de dramaturgie théâtraleTous les lundis de 19h00 à 21h00 hors vacances scolaires et jours fériés, à partir du 10/10/2016 jusqu’au 29/5/2017

Intervenant artistique: Thibaut Nève.
Âge : À partir de 15 ans.

Auteur, comédien, metteur en scène, licencié en langues et littératures romanes, orientation linguistique, Thibaut Nève décroche son premier prix d'art dramatique au Conservatoire Royal de Bruxelles en 2003. Parallèlement à sa carrière d'acteur, il co-fonde avec Othmane Moumen la compagnie Chéri-Chéri avec laquelle il défend un théâtre urbain et contemporain. Depuis 2007, il creuse avec passion, originalité et engagement l'écriture d'autofiction. 

L’objectif de l’atelier est d'explorer l'écriture d'un texte de théâtre (dialogue, monologue, discours plus poétique et autres). Les textes ne préexistent pas au cours mais s'élaborent au fil des mois. Nous associerons l'écriture théâtrale aux outils scéniques contemporains (vidéo, lumière, son, scénographie).
Une première partie théorique présentera les procédés dramaturgiques propres à l'écriture théâtrale. Ensuite, nous travaillerons sous forme d'exercices d'écritures et d'improvisations. Ils seront, par la suite, retranscrits, retravaillés et enfin, mis en scène. Les participants exploreront donc le jeu, l'écriture et la mise en forme d'une création théâtrale originale, créations qui pourront donner lieu à une présentation en fin d'année.

Le cours est ouvert à toute personne désireuse de s'essayer à l'écriture théâtrale, auteur(e) ou comédien(ne) confirmé(e) ou débutant(e).  

Atelier d’expression corporelle
ATELIERS/STAGES
11/10/16 16/05/17
De 18h00 à 20h00
120€ / année scolaire.

Atelier d’expression corporelleTous les mardis de 18h00 à 20h00, hors vacances scolaires et jours fériés , du 11/10/2016 au 16/5/2017.

Intervenant artistique : Mohamed Ouachen.
Âge : À partir de 17 ans.

Mohamed Ouachen est tour à tour, comédien (Djurdjurassique Bled, La vie c’est comme un arbre, L’audition), metteur en scène (381 jours, Bab Marrakech) et aussi animateur de théâtre dans les écoles, les maisons de jeunes et les espaces culturels.

L’atelier d’expression corporelle proposera aux participants de travailler sur le langage non verbal.  Le travail sera axé sur les sens, sur la prise de conscience de son corps et de ce qu’il véhicule en termes d’émotion.
En outre, les participants seront invités à confronter leurs histoires personnelles, à en interpréter les différentes significations et à en rendre compte visuellement sur le plateau.



Apéro de la poésie
30/03/17
18h30
Entrée libre - réservation souhaitée

Apéro de la poésie

Les midis de la Poésie proposent, en collaboration avec l’Espace Magh, un apéro de la poésie avec la présence de :

- Lisette Lombé et de Joy qui font partie de L-SLAM. Ce collectif, multiculturel et intergénérationnel, rassemble des poétesses et organise des ateliers et des podiums de slam, selon le principe du “marrainage”. Des artistes confirmées accompagnent d'autres femmes dans l'écriture de textes et soutiennent ces dernières pour leur première montée sur scène, en formant avec elles, de joyeux duos. La devise de L-SLAM est de se jeter à l'eau à plusieurs et de faire résonner sa parole, haut et fort !

- Leila Duquaine. Au long de son parcours, Léïla Duquaine récolte des fragments d’expériences diverses qui construisent son rapport à la scène. Un an d’école de théâtre à Paris, un Master en romanes et en arts du spectacle, des expériences comme professeure, des missions d’assistanat à la mise en scène, l’écriture de critiques et de nombreuses soirées passées dans les salles obscures, travaillent sa perception de l’espace de jeu. Sa fonction au sein du projet socio-artistique Zinneke transforme son appréhension de la création qu’elle ne peut plus détacher d’une démarche d’engagement et de partage. Elle travaille donc aujourd’hui à la mise en forme performative de ce qui l’anime. De ce qui anime et abîme le monde, poussant à en imaginer d’autres, dans les interstices.

- Christiane Dunia. Elle est nominée pour le Prix Paroles urbaines (finale le 23 avril). Étudiante en 2e année d'infirmière, elle fait du slam à la Zone à Liège, depuis presque 1 an.  

- Nadine Baboy  : chorégraphe, danseuse et actrice.

Festival de la Caricature et du Dessin d'Humour
EXPOSITIONS
31/03/17 13/05/17
Entrée libre

Festival de la Caricature et du Dessin d'HumourDu mardi au samedi de 11h00 à 19h00

Vernissage le vendredi 31/3 à 18h30.

Organisé par les Jeunes Socialistes, le Festival de la Caricature et du Dessin d'Humour traite du thème suivant : “Le sexe et les jeunes”. Ce sujet, défendu par l’EVRAS (Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle), reste fort méconnu et suscite encore beaucoup de réticences. Pourtant, le sexe est omniprésent dans les médias publicitaires, sur les réseaux sociaux, etc. 

Aujourd’hui, comment vivons-nous la sexualité ?
Comment faire face à l’hypersexualisation ?
Les Jeunes Socialistes y répondent par la caricature.

Le Festival se présente sous la forme d’un concours. Il est ouvert à tous les jeunes de 15 à 30 ans qui souhaitent s’exprimer de manière libre et créative sur le sujet proposé.

Présentation de
18/04/17
19h00
Entrée libre - réservation obligatoire

Présentation de "Cité à comparaître", le nouveau recueil de Manza

Après Lis tes ratures et Punsh-lines, Manza Abdeslam revient avec un nouveau livre, Cité à comparaître qui sortira le 18 avril 2017, avec le soutien de l’Espace Magh.

Pour ce nouveau projet, Manza s'associe au photographe bruxellois Amin Bendriss qui illustre les chapitres du livre. Une belle rencontre entre l'art du verbe et la photographie. Manza nous invite à voyager dans un monde poétique nourri par ses émotions et l'actualité. Les textes sont décapants, profonds, engagés et humoristiques.

Je tue mon temps à écrire la vie.
Viens, on sème sans se planter.

Programme de la soirée:

●     Lecture d’extraits de Cité à comparaître par Manza.

●     Projection du documentaire Nos plumes de Keira Maameri, en présence de la réalisatrice. Ce film traite d’une “nouvelle vague” littéraire hétéroclite. On la dit urbaine pour définir sa modernité, sa langue traficotée à partir d’une oralité contemporaine. Littérature de la ville, de la banlieue, littérature jeune? À travers un dialogue avec les auteurs Faïza Guene, Berthet, Rachid Djaïdani, El Diablo et Rachid Santaki, la réalisatrice explore notre rapport au contemporain, au neuf, à l’irruption d’un ailleurs littéraire, en construction, qui transforme notre vision du monde et de la littérature.

●     Rencontre-débat sur la culture urbaine et l’écriture. Intervenants : Manza, Joy (slameuse), Rachid Djaïdani (écrivain, réalisateur et scénariste), Keïra Maameri (réalisatrice), Sylvie Godefroid (SABAM) et Maky (slameur) .

Ciné-Magh - Moi, Daniel Blake
CINEMA
19/04/17
09h30
1h41
4 € par élève pour les groupes scolaires, 3 € par participant pour les groupes associatifs ou tickets Article 27

Ciné-Magh - Moi, Daniel BlakeSéance à destination des publics scolaires et associatifs, en partenariat avec Écran large sur tableau noir

Un film de Ken Loach.
Avec Dave Johns, Hayley Squires, Dylan McKiernan, ...
1h41 - VOST - Grande-Bretagne/Belgique/France - Drame - 2016

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450 km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…

Cette séance sera suivie d’une rencontre-débat sur la thématique suivante : « Le travail est-il un marché comme un autre ? Quelles sont aujourd’hui les réalités des conditions de travail et des droits sociaux en Belgique »Intervenants : Yves Martens du Collectif Solidarité Contre l'Exclusion et Elise Gilliot de Attac Bruxelles 2.

Des identités culturelles aux assignations religieuses et identitaires.
DEBATS/CONFERENCES
25/04/17
Entrée libre - réservation obligatoire

Des identités culturelles aux assignations religieuses et identitaires.Résistance en quartiers populaires.

Cliquez pour le programme détaillé de la journée

À l’origine de ce colloque, il y a eu, pour PAC, une volonté de comprendre et déconstruire les crispations identitaires qui se jouent dans la commune de Molenbeek, célèbre malgré elle. La rencontre d’acteurs socioculturels travaillant à Molenbeek a mis au jour, derrière un sentiment d’impuissance, une situation complexe, dépassant largement le cadre de la commune : celle des quartiers populaires à forte immigration. Avec ce colloque et avec les différents partenaires, PAC a décidé d’interroger l’action sociale et culturelle, dans ses réussites et dans ses interrogations. Que peut engendrer la culture dans une société en crise d’identité culturelle – y compris religieuse ? Et finalement, à l’ombre de ces crispations identitaires, ne serait-ce pas une nouvelle scène de lutte de classes qui se joue, dans un modèle capitaliste en crise ?

DIXIT ALGORIZMI
THEATRE
28/04/17 29/04/17
20h00
Prévente : 10 € / 8 € - Sur place : 12 € / 10 €

DIXIT ALGORIZMIles arabesques du savoir

Dixit Algorizmi, les arabesques du savoir relate les pérégrinations du jeune Momo, étudiant désinvolte et peu friand de sciences, qui remonte le temps pour se retrouver au Moyen Âge en plein coeur du monde arabo-musulman. Guidé par un mystérieux inconnu, Momo croise différents savants au cours d’un voyage qui le mènera de Bagdad en Andalousie. Cette rencontre avec des mathématiciens, des astronomes, des ingénieurs, des physiciens, des médecins, des géographes, des poètes et des philosophes lui permet de découvrir ce que ces êtres qui ont évolué au sein d’une société arabo-musulmane ouverte et assoiffée de connaissances ont apporté au patrimoine scientifique mondial. Ce voyage lui permet également de remettre en question ses préjugés et certaines de ses convictions : son auto-dévalorisation culturelle, l’intolérance religieuse, la conception du djihad, la liberté d’expression, la discrimination à l’égard de la femme… Cette pièce de théâtre est écrite par Sabiha El Youssfi, professeure de français au Lycée Guy Cudell de Saint-Josse. La mise en scène est assurée par le comédien/metteur en scène Maroine Amimi (Prix de la critique 2013 pour Espoir masculin) qui dirige avec brio une troupe d’une dizaine de comédiens en herbe, élèves du Lycée Guy Cudell pour la plupart.

J'appelle mes frères
THEATRE
10/05/17 13/05/17
20h00
Prévente : 10 € / 8 € - Sur place : 12 € / 10 € - Tarif pour la représentation scolaire : 8 € par élève, professeurs invités.

J'appelle mes frèresUne création de la compagnie …e la nave va… à partir d’un texte de Jonas Hassen Khemiri.

Une voiture piégée explose dans le centre de Stockholm, semant la panique générale. La police sillonne la ville à la recherche d’un coupable et les habitants sont en proie au doute. Amor, un jeune homme issu de l’immigration, arpente discrètement les rues en essayant de ne pas se faire remarquer. À la recherche d’un anonymat devenu impossible, il est hanté par ce qu’il ressent comme une méfiance accrue à l’égard des “gens comme lui”. Il appelle ses frères pour les mettre en garde : planquez-vous, fondez-vous dans la masse, ne vous faites pas remarquer – ça va commencer. Le sentiment d’insécurité qui s’insinue peu à peu en lui et le prend en otage finit par devenir tellement oppressant qu’il va jusqu’à douter de sa propre innocence…

Inspirée par l’attentat suicide commis par Taimour Abdulwahab à Stockholm en décembre 2010, cette pièce saisissante soulève avec beaucoup de subtilité les questions liées aux sentiments d’exclusion et d’appartenance.

Né en 1978 à Stockholm d'un père tunisien et d'une mère suédoise, Jonas Hassen Khemiri est considéré comme l'un des auteurs suédois les plus importants de sa génération.

1  2 Suiv >>

ESPACE MAGH - Rue du Poinçon 17 - 1000 Bruxelles - Tel. +32 (0)2 274 05 10 - Fax +32 (0)2 274 05 20 - info@espacemagh.be

Agenda
<< < Mar 2017 > >>
LU MA ME JE VE SA DI
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

 

Toutes les catégories

 

BIBLIOTHÈQUE

 

BRASSERIE MAGH-MONDE